Download E-books Le suicide : Livre II PDF

Pourquoi les femmes se suicident-elles moins que les hommes ? Les célibataires, plus que les gens mariés ? Les personnes âgées, plus que les jeunes ? Pourquoi, contrairement à une idée reçue, choisit-on de mourir à l. a. belle saison plutôt qu'en hiver ? C'est à ces questions et à quelques autres que tente de répondre Le Suicide (1897), monument de l. a. littérature sociologique, et plus particulièrement le livre II, au cours duquel Durkheim établit une typologie restée célèbre, distinguant les formes de suicides : égoïste, altruiste, anomique ou fataliste. Plus encore que l'étude d'un phénomène social, Le Suicide est avant tout los angeles mise en program de principes essentiels tirés de los angeles méthode expérimentale. Utilisant de façon exemplaire l'outil statistique, Durkheim y jette les bases de l. a. technological know-how du social.

Show description

Read Online or Download Le suicide : Livre II PDF

Best Sociology books

The Crone: Woman of Age, Wisdom, and Power

A probing account of the commemorated position of older ladies in historical matriarchal societies restores to modern girls an energizing image of self-value, strength, and admire.

Sociology: A Brief Introduction

Sociology: a quick advent invitations scholars to take sociology with them of their day-by-day lives. This profitable franchise contains powerful assurance of race, ethnicity, and globalization. Paired with a private and adaptive studying adventure, scholars discover ways to follow sociology’s 3 theoretical frameworks to the realm round them.

The Next Hundred Million: America in 2050

A visionary social philosopher finds how the addition of 1 hundred million americans via midcentury will remodel the way in which we are living, paintings, and prosper. In stark distinction to the remainder of the world's complex international locations, the U.S. is growing to be at a list cost, and, based on census projections, can be domestic to 400 million american citizens through 2050.

The Sociological Imagination

C. Wright generators is healthier remembered for his hugely acclaimed paintings The Sociological mind's eye, during which he set forth his perspectives on how social technology will be pursued. Hailed upon ebook as a cogent and hard-hitting critique, The Sociological mind's eye took factor with the ascendant faculties of sociology within the usa, calling for a humanist sociology connecting the social, own, and historic dimensions of our lives.

Additional resources for Le suicide : Livre II

Show sample text content

Los angeles richesse, au contraire, par les pouvoirs qu'elle confère, nous donne l'illusion que nous ne relevons que de nous-mêmes. En diminuant los angeles résistance que nous opposent les choses, elle nous induit à croire qu'elles peuvent être indéfiniment vaincues. Or, moins on se despatched limité, plus toute dilemma paraît intolerable. Ce n'est donc pas sans raison que tant de religions ont célébré les bienfaits et los angeles valeur morale de los angeles pauvreté. C'est qu'elle est, en effet, los angeles meilleure des écoles pour apprendre à l'homme à se contenir. En nous obligeant à exercer sur nous une constante self-discipline, elle nous prépare à accepter docilement l. a. self-discipline collective, tandis que l. a. richesse, en exaltant l'individu, risque toujours d'éveiller cet esprit de rébellion qui est l. a. resource même de l'immoralité. Sans doute, ce n'est pas une raison pour empêcher l'humanité d'améliorer sa situation matérielle. Mais, si le probability ethical qu'entraîne tout accroissement de l'aisance n'est pas sans remède, encore faut-il ne pas le perdre de vue. III Si, comme dans les cas précédents, l'anomie ne se produisait jamais que par accès intermittents et sous forme de crises aiguës, elle pourrait bien faire de temps en temps varier le taux social des suicides ; elle n'en serait pas un facteur régulier et consistent. Mais il y a une sphère de l. a. vie sociale où elle est actuellement à l'état chronique, c'est le monde du trade et de l'industrie. Depuis un siècle, en effet, le progrès économique a principalement consisté à affranchir les relatives industrielles de toute réglementation. Jusqu'à des temps récents, tout un système de pouvoirs moraux avait pour fonction de les discipliner. Il y avait d'abord l. a. faith, dont l'influence se faisait sentir également sur les ouvriers et sur les maîtres, sur les pauvres et sur les riches. Elle consolait les premiers et leur apprenait à se contenter de leur style en leur enseignant que l'ordre social est providentiel, que los angeles half de chaque classe a été fixée par Dieu lui-même, et en leur faisant espérer d'un monde à venir de justes compensations aux inégalités de celui-ci. Elle modérait les seconds en leur rappelant que les intérêts terrestres ne sont pas le tout de l'homme, qu'ils doivent être subordonnés à d'autres, plus élevés, et, par conséquent, qu'ils ne méritent pas d'être poursuivis sans règle ni sans mesure. Le pouvoir temporel, de son côté, par los angeles suprématie qu'il exerçait sur les fonctions économiques, par l'état relativement subalterne où il les maintenait, en contenait l'essor. Enfin, au sein même du monde des affaires, les corps de métiers, en réglementant les salaires, le prix des produits et los angeles construction elle-même, fixaient indirectement le niveau moyen des revenus sur lequel, par los angeles strength des choses, se règlent en partie les besoins. En décrivant cette company, nous n'entendons pas, au reste, los angeles proposer comme un modèle. Il est clair que, sans de profondes variations, elle ne saurait convenir aux sociétés actuelles. Tout ce que nous constatons, c'est qu'elle existait, qu'elle avait des effets utiles et qu'aujourd'hui rien n'en tient lieu.

Rated 4.30 of 5 – based on 23 votes