Download E-books Le Visible et l'Invisible / Notes de travail PDF

By Maurice Merleau-Ponty

'Du grand ouvrage dont rêvait Merleau-Ponty ne restent que cent cinquante pages manuscrites. Quelle est leur fonction : introduire. Il s'agit de diriger le lecteur vers un domaine que ses habitudes de pensée ne lui rendent pas immédiatement available. Il s'agit, notamment, de le persuader que les innovations fondamentaux de l. a. philosophie moderne - par exemple, les differences du sujet et de l'objet, de l'essence et du fait, de l'être et du néant, les notions de moral sense, d'image, de selected - dont il est fait constamment utilization impliquent déjà une interprétation singulière du monde et ne peuvent prétendre à une dignité spéciale quand notre propos est justement de nous remettre en face de notre expérience, pour chercher en elle los angeles naissance du sens.' Claude Lefort.

Show description

Read or Download Le Visible et l'Invisible / Notes de travail PDF

Best Philosophy books

Ethics: Inventing Right and Wrong

This identify provides an perception into ethical skepticism of the 20 th century. the writer argues that our every-day ethical codes are an 'error concept' in accordance with the presumption of ethical evidence which, he persuasively argues, do not exist. His refutation of such evidence relies on their metaphysical 'queerness' and the remark of cultural relativity.

Hume: A Very Short Introduction

Hume's "naturalist" method of a large choice of philosophical issues led to hugely unique theories approximately belief, self-identity, causation, morality, politics, and faith, all of that are mentioned during this stimulating creation via A. J. Ayer, himself one of many 20th century's most crucial philosophers.

Enlightenment Contested: Philosophy, Modernity, and the Emancipation of Man 1670-1752

Jonathan Israel offers the 1st significant reassessment of the Western Enlightenment for a iteration. carrying on with the tale he started within the best-selling Radical Enlightenment , and now focusing his awareness at the first half the eighteenth century, he returns to the unique assets to supply a groundbreaking new point of view at the nature and improvement of an important currents in smooth idea.

The Philosopher's Touch: Sartre, Nietzsche, and Barthes at the Piano (European Perspectives: A Series in Social Thought and Cultural Criticism)

Popular thinker and trendy French critic François Noudelmann engages the musicality of Jean-Paul Sartre, Friedrich Nietzsche, and Roland Barthes, all of whom have been beginner piano avid gamers and acute enthusiasts of the medium. although piano taking part in used to be an important paintings for those thinkers, their musings at the topic are mostly scant, implicit, or discordant with each one philosopher's oeuvre.

Additional resources for Le Visible et l'Invisible / Notes de travail

Show sample text content

Ce qu'elle sera, nous ne le saurons qu'en essayant. Le parti pris de s'en tenir à l'expérience de ce qui est, au sens originaire ou fondamental ou inaugural, ne believe rien d'autre qu'une rencontre entre � nous » et � ce qui est », – ces mots étant pris comme de simples indices d'un sens à préciser. los angeles rencontre est indubitable, puisque, sans elle, nous ne nous poserions aucune query. Nous n'avons pas d'emblée à l'interpréter, soit comme une inclusion de ce qui est en nous, soit comme une inclusion de nous en ce qui est. En apparence, il faut pourtant bien que nous soyons � dans » le monde, dans ce qui est, ou au contraire que ce qui est soit � en nous ». Le propos de demander à l'expérience elle-même son mystery n'est-il pas déjà un parti pris idéaliste ? Nous nous serions mal fait comprendre si on le prenait ainsi. C'est à notre expérience que nous nous adressons, – parce que toute query s'adresse à quelqu'un ou à quelque selected, et que nous ne pouvons choisir d'interlocuteur moins compromettant que le tout de ce qui est pour nous. Mais le choix de cette example ne ferme pas le champ de réponses possibles, nous n'impliquons dans � notre expérience » aucune référence à un ego, ou à un yes sort de rapports intellectuels avec l'être, comme l'« experiri » spinoziste. Nous interrogeons notre expérience, précisément pour savoir remark elle nous ouvre à ce qui n'est pas nous. Il n'est pas même exclu par là que nous trouvions en elle un mouvement vers ce qui ne saurait en aucun cas nous être présent en unique et dont l'absence irrémédiable compterait ainsi au nombre de nos expériences originaires. Simplement, ne serait-ce que pour voir ces marges de los angeles présence, pour discerner ces références, pour les mettre à l'épreuve ou les interroger, il faut bien fixer d'abord le regard sur ce qui nous est apparemment donné. C'est en ce sens tout méthodique et provisoire que l'on doit entendre les subdivisions dont il sera fait utilization à l'instant. Nous n'avons pas à choisir entre une philosophie qui s'installe dans le monde même ou en autrui, et une philosophie qui s'installe � en nous », entre une philosophie qui prend notre expérience � du dedans » et une philosophie, si elle est attainable, qui l. a. jugerait du dehors, par exemple au nom de critères logiques : ces choices ne s'imposent pas, puisque, peut-être, le soi et le non-soi sont comme l'envers et l'endroit, et que, peut-être, notre expérience est ce retournement qui nous installe bien loin de � nous », en autrui, dans les choses. Nous nous plaçons, comme l'homme naturel, en nous et dans les choses, en nous et en autrui, au element où, par une sorte de chiasma, nous devenons les autres et nous devenons monde. l. a. philosophie n'est elle-même que si elle se refuse les facilités d'un monde à une seule entrée, aussi bien que celles d'un monde à multiples entrées, toutes accessibles au philosophe. Elle se tient, comme l'homme naturel, au aspect où se fait le passage du soi dans le monde et dans l'autre, à los angeles croisée des avenues.

Rated 4.66 of 5 – based on 34 votes