Download E-books Origines PDF

By Amin Maalouf

Il était une fois deux frères, Gebrayel et Botros, nés dans ce Liban de los angeles fin du XIXe siècle encore partie intégrante de l'Empire ottoman. Le preferable rêve de conquérir le monde et quitte l'Orient natal pour faire souche à Cuba. Le moment, homme de pensée et de livres, reste au can pay. Ainsi begin l. a. saga des Maalouf, sédentaires ou nomades, emportés par l'histoire dans une diaspora familiale, et que relient, du Brésil à l'Australie et des Etats-Unis à l. a. France, le bruissement d'un nom et los angeles sense of right and wrong d'une origine commune. C'est à cette " tribu ", dont il reconstitue l'histoire avec l. a. rigueur d'un archiviste et l'empathie d'un romancier, que l'auteur du Rocher de Tanios (prix Goncourt 1993) rend un magnifique hommage d'amour et de fidélité. Pour l'écrivain, lui-même en exil, n'est-elle pas sa seule patrie ?

Show description

Read Online or Download Origines PDF

Similar Literature books

Sick City: A Novel

“Sick urban is enjoyable, twisted and brutal…. O’Neill can be our generation’s Jim Thompson. ”— James Frey, writer of vibrant glossy Morning “Tony O’Neill works his L. A. humans the way in which Dutch Leonard had his hand down the pants of each degenerate in his nice Detroit novels. ”— Barry Gifford, writer of untamed at Heart From Tony O’Neill, the writer of Down and Out on homicide Mile and coauthor of the Neon Angel and the hot York instances bestselling Hero of the Underground, comes unwell City—a wild event of 2 junkies, Hollywood, and the Sharon Tate intercourse tape.

The Mystics of Mile End: A Novel

Sigal Samuel’s debut novel, within the vein of Nicole Krauss’s bestselling The historical past of affection, is an creative tale that delves into the center of Jewish mysticism, religion, and family members. “This isn't a regular tree i'm making. “This,” he stated, “this is the Tree of information. ” In the half-Hasidic, half-hipster Montreal local of Mile finish, eleven-year-old Lev Meyer is researching that there is a spot for Judaism in his lifestyles.

East of Eden (Penguin Twentieth Century Classics)

A masterpiece of Biblical scope, and the magnum opus of 1 of America’s such a lot enduring authorsIn his magazine, Nobel Prize winner John Steinbeck known as East of Eden "the first book," and certainly it has the primordial energy and straightforwardness of fable. Set within the wealthy farmland of California's Salinas Valley, this sprawling and sometimes brutal novel follows the intertwined destinies of 2 families—the Trasks and the Hamiltons—whose generations helplessly reenact the autumn of Adam and Eve and the toxic competition of Cain and Abel.

A Clergyman's Daughter

Dorothy, the heroine of this novel, plays solid works, cultivates stable strategies, and pricks her arm with a pin while a foul suggestion arises. She then has a sequence of unforeseen and degrading adventures after turning into a sufferer of amnesia. even though she regains her lifestyles as a clergyman’s daughter, she has misplaced her religion.

Extra info for Origines

Show sample text content

Les patriotes rêvaient d'un Empire où coexisteraient des peuples multiples, parlant diverses langues et professant diverses croyances, mais unis par leur commune volonté de bâtir une vaste patrie moderne qui insufflerait aux principes prônés par l'Occident los angeles sagesse subtile des âmes levantines. Les nationalistes, eux, rêvaient de domination totale quand ils appartenaient à l'ethnie majoritaire, et de séparatisme quand ils appartenaient aux communautés minoritaires; l'Orient misérable d'aujourd'hui est le monstre né de leurs rêves conjugués. Moi qui vient si tard, je n'ai aucun mérite à affirmer tout cela, l'Histoire m'a mis sous le nez tant d'événements éloquents! Mais déjà à l'époque de mon grand-père, les espoirs suscités par les officiers rebelles s'étaient amenuisés mois après mois, et ils allaient être bientôt balayés : Enver engagera son can pay dans los angeles Première Guerre mondiale aux côtés des Allemands et des Autrichiens, caressant le rêve de prendre à los angeles Russie, au cas où elle serait vaincue, ses possessions dans le Caucase ainsi que ses provinces turcophones d'Asie centrale, qu'on appelait communément le Turkestan ; mais c'est l'Empire ottoman lui-même qui sera vaincu et disloqué. L'indomptable officier s'en ira alors proposer ses providers à Lénine, avant de se retourner contre l'Armée rouge, et de tomber sous ses balles, près de Boukhara, en 1922, à l'âge de quarante et un ans. Mon grand-père ne s'intéressait déjà plus à ce personnage. Je ne sais même pas s'il apprit sa disparition. On en parla peu à l'époque dans l. a. Montagne. Cette mort au wrestle qui, quelques années plus tôt, aurait revêtu pour les peuples d'Orient des allures épiques était devenue insignifiante. Le keepsake des superbes mutins de 1908 était déjà éclipsé par l'émergence d'un autre officier turc, qui n'avait joué jusque-là qu'un rôle mineur dans les événements de l'Empire : Kemal Atatiirk. Pour lui aussi, Botros s'enthousiasmera, s'enflammera même, plus que de raison. Il ne se contentera pas de composer un poème pour saluer son épée, il ira jusqu'à commettre, en son honneur, une belle folie; une de plus, mais celle-là inoubliable. J'y reviendrai en son temps... Au cours de l'année 1909, alors que l. a. pressure montait dans toutes les provinces et que les incidents se multipliaient, un remarkable ottoman prit, sur un coup de sang, l. a. décision de quitter Istanbul pour toujours. C'était un juge ottoman, originaire de Saïda, au sud de l'actuel Liban, mais dont los angeles famille - chrétienne maronite -était installée depuis de nombreuses années sur les rives du Bosphore. Un dimanche d'été, à los angeles fin du traditionnel repas familial, il ordonna tranquillement à sa femme et à ses treize enfants de ranger tout ce qu'ils possédaient dans des malles ; il venait d'acheter, pour eux tous, et aussi pour le group of workers de maison, des billets sur le most well known bateau en partance pour Alexandrie. Ce magistrat se prénommait Iskandar; l. a. benjamine de ses filles, Virginie, avait sept ans au second de l'exode. Elle était née à Istanbul, et ne parlait que le turc.

Rated 4.63 of 5 – based on 12 votes